Imprimer

L’isolation d’un bâtiment doit s’accompagner d’un travail sur l’étanchéité à l’air.

Perméabilité ou étanchéité à l’air ?

Les deux termes sont utilisés, il s’agit en fait de ne plus laisser entrer les courants d’air dans le logement, le renouvellement de l’air étant confié à la seule ventilation mécanique.
Des études ont montré que les fuites d’air peuvent être deux fois supérieures à la quantité d’air renouvelée par une VMC. Ainsi, les défauts d’étanchéité à l’air d’un logement non étanche correspondraient à une ouverture d’environ 40 cm de diamètre. Qui laisserait ouverte, en permanence, une fenêtre de cette dimension ? Téléchargez notre fiche pour visualiser la différence avec un logement étanche à l’air.

La vidéo suivante explique en trois minutes ce qu’est l’étanchéité à l’air et comment la mesurer :

Réussir l’étanchéité à l’air de son logement

Traiter l’étanchéité à l’air peut s’avérer délicat. Un certain nombre de points singuliers doivent être pris en compte. La pose d’un frein-vapeur ou d’un pare-vapeur n’est pas aussi simple qu’il y paraît. Pour réussir une étanchéité à l’air, plusieurs points singuliers doivent être pris en compte. L’utilisation d’un frein vapeur peut être une solution pour les murs, mais des produits plus spécifiques devront être utilisés, par exemple pour traiter les jonctions entre les menuiseries et la maçonnerie ou encore pour limiter les entrées d’air par le réseau électrique. Consultez notre fiche pour connaître les écueils à éviter.

Les tests d’étanchéité à l’air

Un test d’étanchéité à l’air est exigé pour toutes les constructions neuves dans le cadre de la RT 2012. Pour les projets de rénovation, cela peut être un bon moyen de trouver des entrées d’air parasites et d’améliorer le confort du logement.

Ces tests sont effectués par des entreprises spécialisées. Voici les coordonnées des entreprises ayant l’agrément pour effectuer des tests dans le cadre de la RT 2012 ou d’une certification Effinergie (source QUALIBAT).